fbpx

En 2020 près de 30% des acquisitions ont concernés des biens dédiés à la location, une part qui a grimpé depuis de 8% sur 1 an. Dans les détails, c’est en Ile-de-France qu’on trouve les plus fortes progressions de l’investissement locatif, dans les départements plus abordables que la capitale, alors que le chiffre a quasiment stagné à Paris.

La part des achats dédiée à la location a augmenté de plus de 10% dans les Yvelines (78) et dans le Val-d’Oise (95), de plus de 15% dans les Hauts-de-Seine (92). La hausse dépasse même les 20% en Seine-Saint-Denis (93). La crise sanitaire économique a clairement incité les Français à investir dans la pierre, aussi bien que ceux qui avait déjà de l’épargne à placer, que ceux qui n’avaient pas les moyens de devenir propriétaires de leurs résidences principales. Bon nombre de Parisiens sont ainsi derrière la plus part des investissements en périphérie de la capitale.