Au premier trimestre, le nombre de permis de construire a augmenté de 1% par rapport au dernier trimestre 2020. Cependant, ce chiffre reste “inférieur de 3,1% à la moyenne des douze mois (mars 2019 à février 2020) précédant le premier confinement”, a précisé le ministère de la Transition écologique.

Le gouvernement a annoncé vendredi que le nombre de permis de construire des logements au premier trimestre avait légèrement augmenté par rapport à fin 2020, mais il reste toujours inférieur à la période ayant précédé le premier confinement. Le ministère de la Transformation écologique a déclaré dans un communiqué qu’entre janvier et mars, les logements autorisées “ont légèrement progressé de 1% par rapport au dernier trimestre 2020”.

Mais ce chiffre reste “inférieur de 3,1% à la moyenne des douze mois (mars 2019 à février 2020) précédant le premier confinement”, a-t-il précisé. En revanche, selon la même source, les mises en chantier au premier trimestre ont augmenté de 3,2% par rapport aux trois derniers mois de 2020.

Permis de construire et chantiers commencés

Nombre de logements commencés sur 12 mois : 

384.300 logements ont été autorisés à la construction en mars 2021

Le ministère a souligné qu’au cours de l’année d’avril 2020 à mars 2021, 384.300 logements ont été autorisés pour la construction, soit une diminution de 15,6% par rapport aux douze mois précédents. Au cours de cette période, la délivrance de permis de construire dans la catégorie des logements collectifs a le plus diminué, avec une baisse de 24,5%.

Parallèlement, 366.000 logements ont été mis en chantier, soit une baisse de 3,7% par rapport aux douze mois précédents. Le ministère a déclaré : “Les logements individuels groupés (-7,2%) auraient davantage diminué que les logements collectifs ordinaires (-4,6%) et les logements individuels purs (-2%)”.